Blog - Sarah Linder
Rentrée 2019 - Atelier Photo Pro à Strasbourg

C'est nouveau, tout beau, tout frais ! Vive la rentrée 2019 qui s'est annoncée remplie de projets, notamment celui-ci:

Je suis désormais en partenariat avec le cabinet de bilan de compétences et de coaching professionnel, A la Croisée des Chemins à Strasbourg.


Céline Proffit, à la tête de ce super groupe de femmes bienveillantes, m'a inclue dans son programme d'ateliers collectifs autour du développement personnel et professionnel. Vous y trouverez le programme ici.

Il y a du choix : selon que vous ayez besoin de faire le point sur votre vie professionnelle, de mieux vivre votre travail, d'ouvrir le champs des possibles ou bien d'améliorer votre communication.


Je me situe dans ce dernier groupe. En effet, je vous propose, en binôme avec Yolande Geyer, coach en développement professionnel, de créer votre portrait pro. Mais attention, il ne s'agit pas simplement de venir et de poser devant un fond blanc.

Avec nous, vous passerez 3h avec un groupe de maximum 8 personnes et ce sera l'occasion de questionner votre rapport à l'image de soi au travers d'exercices ludiques proposés par Yolande. Dans un second temps, vient la séance photo à l'issue de laquelle je vous transmets votre portrait tout beau tout neuf à utiliser à volonté sur vos réseaux sociaux et/ou votre CV. 
 

Si cela vous intéresse, il suffit de vous inscrire pour les futures dates à venir de fin 2019 : Infos et Inscriptions


Alors, chiche de poser devant mon objectif ?




Avril 2019 - Berlin

 

 

Berlin, cette ville connait son passé et cherche à transcender son présent. Elle est massive, immense, colorée, culturelle, elle fourmille. Elle sait ce qu'elle a vécu, on le lui rappelle constamment. Ce mur. Et ses habitants, ce melting pot de fou avec des genres et encore des couleurs partout qui laissent des traces graphiques sur le mur, des messages, des histoires. 

J'ai adoré. Il faudrait y retourner ou y rester plus d'un week-end pour en voir tous les aspects. Même le tram jaune essaie de raviver les tons de cette ville et il y arrive très bien. 
On en oublie la lourdeur de la droiture à l'allemande. Comme quoi ce n'est pas que ça. 
 

Galerie




Pouvoir

 

On ne pense pas qu’être soi-même soit un rayonnement, une magnifique manière de se déclarer au monde. Comme dire « Regardez qui je suis, ce que j’ai à vous apporter ! »
Dans notre société c’est perçu comme un manque d’humilité, de l’arrogance, voire une tentative d’écraser les autres. On nous apprend à s’effacer, à suivre le chemin, à se normaliser.

Ce qui m’a toujours touchée dans le portrait c’est de voir à quel point je pouvais illuminer une personne en lui montrant simplement de quoi elle était capable.
Car il arrive parfois que les gens ne savent plus ce qu’ils ont en eux. Ils ne sont plus conscients de leur pouvoir. 
Le pouvoir d’attraction parfois, le pouvoir charismatique, celui d’être sensuel ou le pouvoir d’inspirer la confiance.

 

Il y en a autant qu’il y a d’individus. 


Je me suis rendue compte que j’avais le pouvoir moi-même de révéler à une personne sa propre puissance.
Car elle est bien souvent déjà inscrite en elle mais enfouie, refoulée ou même non conscientisée.
 

Une séance de portrait est un moment où je ne suis que l’outil qui révèle les possibilités qui sont déjà présentes en vous.
 

Je vous guide mais vous faites le reste. 




Féminin


© Anthocyane - 2017

 

Mon texte va être un peu cafouillis et partant du coeur, que dis-je mes tripes en fait, pardonnez moi d'avance.

Ca fait des jours que je lis les Millenium de Stieg Larsson. Vous savez le thème conducteur c'est les agressions sexuelles envers les femmes.

A partir de là je suis tombée sur des articles qui parlent de harcèlement. Même, qui parlent de femmes ou de gouvernements qui dénoncent, qui prennent des mesures pour la protection des femmes, etc. Et là j'me suis dit : "wouah je lis Millenium et bim, ça attire mon attention sur les articles qui passent par là, j'arrête pas d'en trouver pleins !!!" (Comme ma mère quand elle acheté sa 205 à l'époque, j'en voyais partout après huhu)

Alors une fois ou deux ok mais là j'arrête vraiment pas de tomber que sur ça. Y'a même eu débat dans ma famille sur ça, alors que nous ne nous étions plus vu depuis des lustres. J'ai appris au milieu de la conversation des trucs sur ma grand-mère qui m'ont fait penser que je tenais ma colère à ce sujet depuis certainement plus loin que je ne le pensais.

Entant que femme, nous bafouons notre puissance depuis des millénaires. Et je sens très fortement que ça se bouscule ces derniers temps.
Quand il y a eu #metoo j'ai fait face à des réactions diminuantes, "c'est pas si grave", "faut pas abuser, faire une blague c'est pas du harcèlement" etc... (et moi: "oh purée mec si tu savais tout ce qu'il faut encore que t'apprennes !!" Bref, j'ai placé une petite leçon qui lui a coupé court son répondant parce qu'en fait, le pauvre, il est dépassé par ce sujet. Comment peut-il piger qu'en fait, ça dure tout le long d'une vie de femme ces mots, ces blagues, ces mains mal placées maiscestpasgrave, ces regards, et pire, ces viols. De manière isolée, par ci par là, au compte-goutte. Les femmes elles-même diminuent la gravité en osant pas clairement utiliser le mot viol ou agression sexuelle. BREF.)

Je sens que nous devenons de plus en plus légitimes dans notre pouvoir d'exprimer ce qui a pu nous arriver comme mauvais geste, mauvais regard, mauvaise parole, mauvaise main au mauvais endroit, etc... Et wouah ! On monte en puissance les filles ! De plus en plus j'entends parler de l'éducation comme point de départ pour dire aux enfants que dire non est un devoir au delà d'être un droit (franchement mais pourquoi ça ne va pas de soi depuis toujours au même titre que "mange tes épinards, tu seras plus fort(e)" ??) Stop les bisous forcés aux enfants.

Bref. Notre féminin s'ouvre ENFIN et pour moi c'est tout à fait lié à ce qui peut se passer dans nos propres cheminements persos, notre ambition pro etc... parce que d'une légitimité à s'exprimer découle un pouvoir sans limite d'être enfin soi et de permettre dans le même temps aux hommes de l'être aussi. Et oui, en fait, ça va dans les deux sens. Et je suis assez convaincue qu'on peut rétablir l'équilibre sans forcément devenir des furies en colère (et je suis en colère) envers les hommes ou les garçons pour "éduquer" si je puis dire. Faut laisser tomber ça, faut juste pour elles, pouvoir s'exprimer, dire nos besoins, nos limites, nos acceptations et nos refus. Et pour eux, pouvoir... s'exprimer, dire leurs besoins, leurs limites, leurs acceptations et leurs refus. Et pour chacun, s'écouter. 




Açores, l'histoire de la vie



 

T’avais déjà remarqué cette infime limite entre les rires et les larmes ?



C’est dans cet espace qu’il y a l’immensité des sentiments, les tempêtes et les profondeurs de nos passés, nos douleurs et nos passions.
C’est juste là que tu peux ressentir un instant tout l’amour qui te tord le ventre, percevoir les cris de ta naissance et ceux à l’intérieur de toi, quand c’est la fin.
La fin puis les prémices d’un nouveau chemin qui se dessine pour toi alors que tu te penses sans armes.
Tu pleures de rire ou tu ris en pleurant de choses qui ne bouleversent même pas la marche du monde. Seulement le tien.

Tu te sens vivant dans cet espace, à en crever.


Sao Miguel, Açores, mai 2018
 

Galerie



Papa. Ta fin s'est dessinée pendant mon voyage et comment aurais-je pu vivre une douleur pareille mieux accompagnée qu'à ce moment là ?
Quelle autre magie aurait pu me permettre d'être à 2700 kms de toi et pourtant retracer ma vie, la raconter, en rire avec une personne qui saisissait parfaitement qu'à l'intérieur, mes tripes étaient proches du chaos.
Comment aurions-nous pu mieux nous trouver toutes les deux qu'en se découvrant un point commun aussi insoupçonnable que de perdre le premier homme de notre vie, dans la même période ?
Merci, car au milieu de ta disparition, sont apparues d'autres choses. Et il y a du beau partout pour qui sait regarder. Je t'aime. 




Oser


Oser

On aurait pu dire Franchir le pas, Tenter, Se dépasser, Se lancer,...

Je voulais vraiment faire un petit article sur cette séance spécifiquement parce qu'elle représente très précisément le fait d'oser être soi. Ca vaut pour tout humain mais je vais axer cela sur la féminité, peut-être parce que je comprends bien le sujet.

Je pense qu'une personne doit savoir qu'elle est dans son droit quelque soit son poids, ses petites rides, son regard particulier, ses complexes visibles ou invisibles, ses batailles intimes...

Et cette séance est la parfaite illustration pour moi puisque cette Femme là a mis énormément de temps à oser poser. C'est d'autant plus touchant pour moi qu'elle m'ait choisie pour le faire et je la remercie très très fort.

Mais ça me touche surtout parce que le chemin est parfois très long avant qu'un être s'autorise à être lui-même dans son entier et je crois que ça porte préjudice au Monde.
 

Galerie 

 





Jurassic Park



 

C'est après m'être imaginé des semaines aller dans les Alpes fin septembre 2017 que j'ai finalement bifurqué vers le Jura. S'éviter la vignette suisse pour le peu de temps de validité qu'il lui reste jusque fin janvier 2018 peut donc changer toute une destinée !

Et quelle destinée ! Un passage à Saint-Claude m'a permis de vivre une randonnée des plus aventureuses pour ne pas dire dangereuses par moments.. En tout cas pluvieuse, intense, et sublime. Le lendemain se passe à Baume-les-Messieurs où j'ai pu savourer la douceur du soleil en récompense à mes galères de la veille. Ne sèche pas son seul pantalon avec la ventilation de la voiture qui veut...

 

Galerie




Raymond Keller, maître sculpteur


Photographier Mr Keller, c'est photographier un pan du patrimoine alsacien, notamment religieux. Il contribue depuis des dizaines d'années à restaurer la chartreuse de Molsheim avec des bénévoles. Il sculpte la pierre comme le bois, vous parle de son métier avec des étincelles dans les yeux, et, à 85 ans, vous épate par sa stature humble et sa culture.


Le plaisir de le mettre en lumière dans son atelier m'est revenu ce 30 août 2017 pour un ouvrage spécifique, créé pour Siat Braun, puisqu'il recrée sur une tranche de mélèze l'histoire de la famille Siat.
 

Galerie





Basse-Normandie, le pays de Coutances


 

J'ai passé quelques jours (presque) seule à la mer... Que dis-je sous le vent ! Enfin, mes cheveux et mes oreilles s'en souviennent très bien.

Quand l'appel de cette étendue d'eau se fait sentir j'ai beaucoup de mal à ne pas y céder. Et comme le meilleur moyen de résister, c'est d'y céder, ma foi.. Ma p'tite voiture, mon petit sac, un petit matelas généreusement prêté par un ami pour les nuits en voiture (si, ça passe, en diagonale on s'y fait très bien !) et en avant !
 

C'est avant de se lancer qu'on croit que c'est impossible de faire ça, qu'on a envie de dire à ceux qui le font qu'ils ont de la chance. En fait. Non. Ils le font simplement, et c'est absolument possible.

En avril j'ai pris mon courage à 2 bras pour oser partir seule en Espagne, pour moi c'était pas une évidence. Je savais que je retrouvais une amie sur place, même si ce n'était qu'une journée mais ça m'a aidée. C'était mon premier pas vers le voyage en solo. (Paris ça compte pas !) Mais je vous le dit, ça se fait. En fait j'ai envie de dire, quand tu y es.. Ben tu y es. Alors autant y aller complètement !

Pour en revenir à la Manche, ce paysage un peu brute qui ressemble aux côtes Ecossaises (dit celle qui n'y est pas encore allée, j'ajoute ça sur ma liste) m'a fait respirer un grand coup. J'y ai rencontré quelqu'un de super sympa et comme ça j'ai eu ma dose de parapente en plus, presqu'à peine arrivée. Après le café quoi. Merci à Yannick ! Pour le reste, je vous laisse admirer la région qui laisse un goût de "Reviens vite".. Mais on a trop envie de voir tant d'autres endroits.. Alors un jour peut-être. 

 

Galerie




Barcelone



 

Immeeeeeeense ville très vallonée, avec des quartiers qui nous font changer de monde de A à Z, si ce n'est le repère de la langue qui chante à tous les coins de rue !
A ce qu'il parait c'est la ville de la fête mais je ne peux pas dire que j'ai expérimenté cet aspect là.
Et puis il y a la virée nature, en Tarragone, où on oublie qu'à 2h de là il y avait une ville qui pourrait faire office de capitale de l'Espagne par sa taille. Cela a mérité son coup d'oeil et le dépaysement qui allait avec..

 

Galerie




Prague



 

Visiter cette ville c'est rapide. On a l'impression de faire un shooting sur le thème des toits, du orange des tuiles jusqu'aux clochers !
C'est une ville qui mérite qu'on y passe du temps pour sa culture une fois qu'on en a pris plein les mirettes à chaque pont...

 

Galerie




Burlesque Karavan IX - Le Grand Bal des Valentins


à l'Hotel de ville de Nancy le 14 février 2015



Hommage aux années 50 avec les danseurs Marty&Miss Dee, Jivin' Frog en concert, Chuck Maurice et Mitch Tornade aux platines, Louise de Ville, Miss Anne Thropy, Sayuri Gei, Anossens & Loula Oups

Galerie




Les Couleurs du Maroc


Je n'ai pas encore vu beaucoup de pays différents dans le monde mais le Maroc a laissé une empreinte dans mon coeur et dans mes souvenirs qui ont des chances d'être intarissables avec le temps.

Au détour d'une route, je suis passée des montagnes avec des palmerais et des pavots flamboyants aux neiges éternelles en passant par le désert à parte de vue et enfin la mer.

Le mois d'avril a été idéal pour partir, il faisait juste bon. Je vous passe l'évidente chaleur humaine à laquelle on a eu droit...
La nuit passée en plein désert a été de loin la plus forte en émotions pour moi. Nous étions seuls avec notre guide qui nous a parlé de lui et nous de notre mode de vie. Le contraste était si fort entre nous et nous étions pourtant les mêmes ce soir là. Dans le même désert, sous les mêmes étoiles et dans ce même silence incroyable. Je n'avais jamais vu autant d'étoiles que cette nuit là. Assis sur une dune... 
 

Galerie




Top